Le musée de Suzhou

Nouvelle visite, celle du Suzhou Museum (蘇州博物館 en V.O et Sūzhōu Bówùguǎn en pinyin). Celui-ci est situé au nord du centre-ville historique, à l’angle de Dongbei street et de Qimen road, non loin de Guanquan Street, du temple Xuanmiao et juste à côté du jardin de la politique des simples.

Museum de Suzhou 1

Le musée est très célèbre pour plusieurs raisons. En premier lieu c’est une évidence, pour la grande qualité de ses collections d’arts décoratifs chinois. J’y reviendrai après.
Mais sa célébrité est également le fait de son architecte, pas moins fameux dans les cercles de ces créateurs : Ieoh Ming Pei. (贝聿銘, en pinyin : Bèi Yùmíng) Après renseignements1, j’apprends que ce monsieur, né en 1917 à Canton (dans la province de Guangdong, en République Populaire de Chine), est un architecte (puisqu’il a imaginé ce musée, on l’aurait parié  !) américain dont le travail est caractérisé par des lignes épurées, propres au fonctionnalisme et qui nous renvoie, nous autres Français, à la cour du musée du Louvre, où son œuvre avait, en 1988, provoqué l’ire populaire… Visualisez-vous cette pyramide de verre que tout le monde avait décrié et qui maintenant est aussi célèbre que le musée lui-même  ? Et bien voilà, son architecte est Ieoh Ming Pei, le même qui a crée le Suzhou Museum tel qu’on peut le visiter aujourd’hui.

Museum de Suzhou 18

Museum de Suzhou 2

Bref, pour en revenir au sujet premier de cet article, le musée attire de par son architecture et sa collection. La documentation officielle du musée nous apprend que quelques 30 000 reliques ont étés collectées depuis sa fondation, en 1960. Car le musée est bien plus ancien que les pavillons imaginés par l’architecte sino-américain et inaugurés en 2006.

Museum de Suzhou 8

Museum de Suzhou 7

Les salles d’exposition couvrent un total de 3 600 m2. Le musée en lui-même est divisé en trois parties, la partie centrale abrite l’entrée, la cour et le grand hall. La partie Est accueille l’administratif et les galeries d’exposition annexes, et dans la partie Ouest se trouve le complexe d’exposition principal. L’entrée du musée est gratuite, ce qui est aussi un des facteurs de sa grande notoriété.

Museum de Suzhou 10

Les collections sont composées de pièces d’artisanat et des arts décoratifs chinois allant du préhistorique à nos jours. L’exposition principale est vraiment très impressionnante, et nous fait découvrir les différentes dynasties de l’histoire chinoise au travers de peintures traditionnelles, de calligraphies, de céramiques, de vêtements d’apparat et autres sculptures sur pierres (précieuses ou non). Cette exposition permanente est divisée en quatre parties, aux noms évocateurs : « Les trésors perdus du royaume Wu », « Les trésors nationaux découverts à la Pagode Ruiguang », « Les héritages de la Région du Wu moyen » et enfin, « Peintures et calligraphies de la célèbre école Wu ».2

Museum de Suzhou 16

Museum de Suzhou 14

La visite est très agréable, les objets des collections disposent chacun d’assez de place pour que nous n’ayons pas le sentiment que tout s’entasse. Bien au contraire, l’architecture et la disposition des salles permettent au visiteur de profiter pleinement des expositions.

Museum Suzhou 15

Museum de Suzhou 6

Museum Suzhou 17

Museum de Suzhou 11

Museum de Suzhou 13

Museum de Suzhou 23

Museum de Suzhou 21

Museum de Suzhou 20

Museum de Suzhou 12

Certains objets semblent venir de périodes lointaines, et sans doute encore plus pour nous qui découvrons la richesse et la diversité d’une culture complètement différente.

Museum de Suzhou 4

Museum de Suzhou 5

Museum Suzhou 25

Seul bémol pour ma part, j’aurais volontiers passé plus de temps à comprendre et approfondir les liens historiques qui se tissent entre les différents objets et les différentes époques mais il aurait certainement fallu y passer des heures et des heures.

Museum de Suzhou 9

Cela étant, une visite en cachant une autre, sans sortir de l’enceinte du musée, nous passons encore un moment dans le manoir rénové du prince Zhong, autrement appelé Li Xiucheng.

museum Suzhou 19

Il jouxte les bâtiments du musée et a été construit à l’origine sur une partie du jardin de l’humble administrateur. Par peur de lasser, je ne vais pas détailler la visite de cet édifice et de ses jardins qui s’étendent sur plus d’un hectare, mais là encore, ce fut un agréable moment pour nous avant de rejoindre l’institut.

Museum de Suzhou 3

  1. Auprès de l’indispensable Wikipédia à l’article correspondant []
  2. Aux objets présents dans le fond du musée (soit la bagatelle de 15 000 pièces  !), viennent s’ajouter —il faut le croire, on ne les a pas vus, évidemment— 70 000 livres et documents et près de 20 000 inscriptions gravées sur pierre. Autant dire que nous n’en avons contemplé qu’une quantité infinitésimale  ! []

2 commentaires pour “Le musée de Suzhou”

  1. Et ben en tout cas, c’est un beau bout de culture que tu nous offres… les détails sont magnifiques.
    J’espère que tout se passe bien, en tout cas … merci, plein de bisous et à « bientôt »

  2. [...] Jardin de la Politique des Simples —Zhuozhengyuan en pinyin— à Suzhou jouxte le musée, dans le nord du [...]